Monastery of Santo Toribio

DE L'OPUS CAENACULI A L'ORDRE RELIGIEUX DE SAINT ANDRE

La transmission spirituelle entre un Prince de l’Église Catholique du Siège Apostolique de Rome, et un représentant de l’Église locale des Gaules issue du Siège Apostolique de Rome fut scellée le dimanche 18 mai 1986, lorsque Son Excellence Monseigneur Georges ROCHES devint le Président du Comité d'honneur de l'Ordre Religieux de Saint André et qu'il présida à la reconsécration sub-conditione de son fils spirituel Monseigneur Franck William SCHAFFNER comme évêque catholique de rite latin traditionnel, et ce, dans sa chapelle prélatrice.

Sub-conditione=sous condition. C'est à dire sous condition de ne pas effacer le caractère épiscopal antérieur, reçu par Monseigneur Franck William SCHAFFNER le 25 février 1977, de l'une des juridictions de l’Église Orthodoxe d'Antioche : cette consécration épiscopale permit de procéder à l'ordination sacerdotale d'hommes mariés, ainsi qu'au remariage religieux des divorcés et à l'ordination diaconale des femmes.

En devenant évêque catholique (de rite latin traditionnel), Monseigneur Franck William SCHAFFNER garda les 3 privilèges de sa précédente consécration, auxquels se rajouta d'après le droit canon augustinien le caractère sacré et définitif de son épiscopat catholique traditionnel "ad vitam æternam".

Le dimanche 20 juillet 1986, Son Excellence Monseigneur Georges ROCHE présida la cérémonie d'intronisation de Monseigneur Franck William SCHAFFNER, comme Archevêque et Primat de l'Ordre Religieux de Saint André placé sous la protection canonique de la juridiction de l’Église Catholique Gallicane de France ; ainsi, il devint le chef de sa juridiction religieuse appelée ECGF, selon le droit canon et la tradition.